Vous ne le saviez peut-être pas, mais le troisième sexe n’est pas une invention contemporaine. Preuve en sont les anges qui, dès le Moyen-Âge, étaient vus par tout un chacun comme des êtres permettant d’interroger le genre… 


On attribuait déjà aux débats sur le sexe des anges la responsabilité de la chute de Constantinople. Mais ce n’est pas tout : sachez que les anges sont les ancêtres de la reconnaissance contemporaine du « troisième genre » ! C’est du moins ce que nous affirment, dans un billet intitulé « Le sexe des anges, un troisième genre ? », les « doctorant.e.s et docteur.e.s » du blog Actuel Moyen Âge, hébergé par Libération.

L’article signé Florian Besson se fonde sur les thèses d’Anne-Marie Helvétius, médiéviste à Paris 8 : dans sa publication « Le sexe des anges au Moyen Âge », l’universitaire explique qu’aux premiers siècles du christianisme, le rejet constant de la sexualité a conduit à une forme d’égalisation des sexes devant et par la virginité, assimilée à la perfection angélique. Partant, les moines et moniales vierges « sont en

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Juin 2020 – Causeur #80

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite