Le made in France en prend un sacré coup. Face aux desiderata de la bien-pensance, le Slip français tend la joue gauche.


Depuis le début de l’année, une méchante affaire secoue Le Slip français®, marque symbole du « made in France ». Aux premiers jours de janvier, circulent sur Facebook des vidéos où l’on voit trois joyeux drilles avinés, l’un grimé en noir, l’autre déguisé en singe, danser sur fond de Saga Africa en mimant des cris simiesques. En quelques jours, la Toile identifie deux des salariés du Slip français. Si ces derniers évoquent une « simple soirée entre potes » et se désolent qu’elle ait été « mal interprétée », SOS Racisme sort les grandes orgues de l’indignation tout en se félicitant de la réaction du Slip français. Par la voix de son PDG, le groupe a fait savoir que les salariés incriminés avaient été convoqués et suspendus à titre conservatoire. Interrogé par Causeur, le service presse de la marque n’a pas précisé s’ils avaient été licenciés.

Pour faire bonne figure, le Slip français s’est engagé à mettre en place avec SOS Racisme « un programme de sens

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Mars 2020 - Causeur #77

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite