Home Économie Rien dans le Slip français


Rien dans le Slip français

Le made in France en prend un sacré coup

Rien dans le Slip français
© D.R.

Le made in France en prend un sacré coup. Face aux desiderata de la bien-pensance, le Slip français tend la joue gauche.


Depuis le début de l’année, une méchante affaire secoue Le Slip français®, marque symbole du « made in France ». Aux premiers jours de janvier, circulent sur Facebook des vidéos où l’on voit trois joyeux drilles avinés, l’un grimé en noir, l’autre déguisé en singe, danser sur fond de Saga Africa en mimant des cris simiesques. En quelques jours, la Toile identifie deux des salariés du Slip français. Si ces derniers évoquent une « simple soirée entre potes » et se désolent qu’elle ait été « mal interprétée », SOS Racisme sort les grandes orgues de l’indignation tout en se félicitant de la réaction du Slip français. Par la voix de son PDG, le groupe a fait savoir que les salariés incriminés avaient été convoqués et suspendus à titre conservatoire. Interrogé par Causeur, le service presse de la marque n’a pas précisé s’ils avaient été licenciés.

Pour faire bonne figure, le Slip français s’est engagé à mettre en place avec SOS Racisme « un programme de sensibilisation aux problématiques du racisme et des discriminations » au sein de l’entreprise. Juridiquement, sur le site Droit Travail France, l’avocate Ingrid Tonet s’interroge : les comportements privés, aussi répréhensibles soient-ils, justifient-ils des sanctions professionnelles ? Réponse : oui en cas de « trouble objectif », en l’occurrence les dégâts causés à l’image du Slip français. Le problème, c’est qu’au nom de cette notion floue, un patron peut interdire à ses salariés de manifester le week-end ou d’afficher un peu trop bruyamment leur orientation sexuelle. Quant à l’apologie de la haine raciale, il revient aux tribunaux de la juger.

À lire aussi: Une carte pour relancer le Made in France?

Ce n’est pas la première fois que le slip tricolore s’incline devant les oukases de l’antiracisme. Il y a un an et demi, sa direction s’était excusée après la publication d’une publicité sans représentant de la diversité. Aux yeux de certains clients prêts à débourser une somme conséquente pour soutenir ce qu’il reste de textile hexagonal, la potion ne passe plus. Pour preuve, voici un des nombreux messages de récriminations envoyés au Slip français : « Bonjour, je vous remercie de vous être une nouvelle fois pliés comme des larves devant le politiquement correct et l’antiracisme idéologique. […] Je vais de ce pas visiter une dernière fois votre site Internet pour trouver l’adresse où renvoyer votre slip gauchiste. Je ne vous salue pas et vous souhaite un bon effondrement. » Le slogan du SF plastronne : « Vous voulez changer le monde. Commencez par changer de slip. » Il est peut-être plus urgent de le remplir.

Mars 2020 - Causeur #77

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Emmanuel Macron invoque la République… et oublie la France
Next article 100% de dette: pourquoi c’est un problème ?
est journaliste.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération