1. Le principe d’indifférence

J’ai traversé ma vie sans rien trouver qui retienne mon attention. Sans doute n’ai-je pas été un observateur suffisamment attentif. Je me contentais de donner le change. Certaines existences sont de somptueux ratages. D’autres d’éblouissantes réussites. Je suis demeuré dans une honnête moyenne. Je n’ai aucun crime à mon actif, juste de menus larcins. Égotiste, oui je l’étais. Et férocement. J’ai vécu selon un seul principe : le principe d’indifférence. Il m’a épargné bien des maux. Mais force m’est d’en convenir, à regret d’ailleurs, ce principe ne suffit pas à remplir une vie. Je ne saurai jamais de quelles extases il m’a privé. Peu importe d’ailleurs : quelle que soit la stratégie que vous adoptez, vous finissez échec et mat. Les quelques pièces qui demeurent sur mon échiquier, mettons un pion et un fou, ne me permettent plus de sortir vainqueur de cette ultime partie. Je ne m’en attriste ni ne m’en réjouis, trop conscient qu’en définitive personne n’a jamais la clé de son destin. L’obscurité nous enveloppe, avant de nous enlever. À tout jamais ? Qui peut le dire ?

2. Une pagode en flammes

J’ouvre au hasard un journal et je tombe sur cette phrase : « Ne te considère pas comme un maître de la foi, mais comme un serviteur de la joie. » Ni l’un ni l’autre, ai-je envie de répondre. Dépourvu de foi, je le suis tout autant de joie. Je suis ce vieux moine solitaire dans une pagode en flammes qui observe l’étendue du désastre sans y prendre part.

Depuis longtemps déjà, j’ai atteint mes limites. Je décline. Je n’at

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Janvier 2018 - #53

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite