Vue de l’extérieur, la Fondation Martin-Bodmer, à Cologny, ressemble à une terrasse flanquée de deux pavillons classiques, qui plonge dans le lac Léman et envoie le regard se poser sur la cime des Alpes. Cette perspective, Mary Shelley, la jeune auteur de Frankenstein ou le Prométhée moderne, l’avait sous les yeux à l’été 1816. Avec son amant, Percy Shelley, et ses voisins sur les bords du lac, lord Byron et John William Polidori, Mary Shelley, 18 ans, découvrait l’amour libre, la littérature fantastique et les paysages chers aux romantiques. C’est là que se tient jusqu’au 9 octobre l’exposition « Frankenstein, créé des ténèbres ».

« Frankenstein, créé des ténèbres », jusqu’au 9 octobre à la Fondation Martin-Bodmer (Cologny, Suisse). Catalogue : Frankenstein, créé des ténèbres, sous la direction de Nicolas Ducimetière, Gallimard.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Partager
Marie Céhère
étudie la sophistique de Protagoras à Heidegger.Elle a publié début 2015 un récit chez L'Editeur, Une Liaison dangereuse.