Home Politique Rejet massif des bigoteries d’EELV (sondage)


Rejet massif des bigoteries d’EELV (sondage)

Bande de fachos!

Rejet massif des bigoteries d’EELV (sondage)
Le Député européen Yannick Jadot et le maire de Bordeaux Pierre Hurmic, en novembre 2019 © UGO AMEZ/SIPA Numéro de reportage: 00932990_000027

5G, sapin de Noël, Tour de France… Un sondage réjouissant récuse les lubies des maires EELV. Les Français ne sont pas convaincus par les sorties de ces élus qui, portés par la “vague verte”, ont raconté n’importe quoi ces derniers temps.


Déjà suspectes d’être déployées par des Chinois retors souhaitant avoir la main sur nos données, voilà que les ondes 5G sont accusées de polluer Gaïa ou d’être nocives pour notre santé.

Piolle: les Français sont des cochons

Concernant les effets supposément cancérigènes de nos iPhones, ce n’est pas nouveau : on se souvient qu’on nous a fait le coup pour la 3G et la 4G. On l’a déjà vu, ce film! À propos de cinéma, le maire écolo de Grenoble Eric Piolle dénigre désormais une technologie 5G juste bonne à regarder du « porno en HD dans l’ascenseur ».

La méfiance envers le progrès des Verts est connue et documentée. Leurs penchants pour le conspirationnisme, un peu moins. La maire de Marseille Michèle Rubirola et la députée européenne Michèle Rivasi ont par exemple soutenu les anti-vaccins par le passé. De son côté, le maire de Bordeaux Pierre Hurmic a propagé des infos hasardeuses sur les compteurs Linky. Quant à Yves Cochet, il a carrément basculé dans la collapsologie, et vit retranché dans la campagne bretonne, où il se prépare à la fin du monde. 

A lire aussi, Elisabeth Lévy sur Alice Coffin: La loi des plus faibles

Mais que pensent les citoyens de la 5G ? Mandaté par le comparateur en ligne de forfaits téléphoniques Lemon.fr – qui compte peut-être refourguer quelques abonnements 5G à ses utilisateurs, qui sait ? – l’IFOP nous apporte la réponse.

Et Joyeux Noël Hurmic!

Ô joie, l’institut de sondage en profite aussi pour questionner les Français sur d’autres points de la théologie verte. Le résultat est sans appel. 

Sondage IFOP / Lemon.fr du 17 septembre 2020. Infographie fournie par l'IFOP.Sondage IFOP / Lemon.fr du 17 septembre 2020*. Infographie fournie par l’IFOP.

82% des Français désapprouvent le constat du maire de Grenoble selon lequel la 5G ne servirait qu’à regarder du porno dans l’ascenseur. Une minorité de Français soutient l’idée d’un moratoire sur la 5G jusqu’à l’été 2021, telle qu’avancée dans une pétition publiée dans le Journal de dimanche (48%). Et si la majorité des sympathisants de gauche soutient effectivement l’idée d’un moratoire (57%), celle-ci est en revanche très minoritaire chez les sympathisants du centre (35%) et de la droite (41%)…

Par ailleurs, près de huit Français sur dix (79%) se disent opposés au retrait de grands sapins de Noël sur les grandes places de nos villes, comme le souhaite le maire de Bordeaux, qui indiquait lors de sa conférence de presse de rentrée ne plus vouloir d’”arbres morts” (sic). Est-ce que l’un de ses administrés pourrait se dévouer pour lui dire que l’élevage du vin de Bordeaux s’opère dans des tonneaux constitués d’arbres morts également? 

Comme il en faut aussi pour le nouvel et assez gratiné édile de Lyon Grégory Doucet, l’IFOP a voulu savoir si les Français partageaient son avis sur le Tour de France. Patatras! Deux Français sur trois (65%) ne partagent pas son sentiment que la compétition sportive serait “machiste” et polluante. 

Ce sondage témoigne d’un désaveu massif des élus EELV dans l’opinion. Pire, le désaveu est également mesuré dans les grandes villes de plus de 100 000 habitants où ils sont élus. À l’IFOP, François Kraus analyse : “la confrontation des premières annonces chocs des maires EELV avec l’opinion de l’ensemble de la population des villes qu’ils administrent montre bien que leur assise politique est fragile. La masse des électeurs des grandes villes est loin de partager l’ensemble de leur matrice idéologique.”

A lire aussi: L’arrêt-maladie qui a gâché la campagne de Michèle Rubirola à Marseille

D’accord, mais pourquoi ces mêmes électeurs leur ont confié les clés de tant de villes ? La réponse de Kraus est un peu raide: “Notre enquête rappelle le manque de légitimité d’élus arrivés aux manettes dans un contexte d’abstention massive.” 

Pas des ayatollahs de l’écologie, on avait dit

Les médias dominants sont en tout cas allés vite en besogne, en nous vendant une vague verte. L’intense propagande de l’audiovisuel public ou des publicitaires[tooltips content=”Tant de grosses entreprises mondialisées s’achètent une image verte à peu de frais avec des spots télé soignés, montrant combien elles sont vertueuses! NDLA”](1)[/tooltips] ne se révèle pas totalement efficace.

Même si la prudence n’est pas interdite, nos concitoyens sont une écrasante majorité à garder leur bon sens face aux évolutions de la technologie. Et à ne pas accepter de se voir dépossédés de leurs traditions ou des compétitions sportives populaires. 

Au-delà des excès d’une idéologie brouillonne qui mêle gauchisme et négligence des valeurs républicaines souvent, conspirationnisme parfois – nous l’avons évoqué -, les propos scandaleux de lundi du maire de Bordeaux sont également venus nous rappeler que le refus de la contradiction et une certaine intolérance caractérisent aussi certains élus EELV[tooltips content=”Autant l’opinion des Bordelais m’intéresse beaucoup, autant l’opinion des fachos de Lille, de Strasbourg et de Marseille, je m’assieds dessus, aurait déclaré Pierre Humric au site Actu Bordeaux le 14 septembre. https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/bordeaux_33063/polemique-sur-la-suppression-du-sapin-de-noel-76-des-francais-desapprouvent-le-maire-de-bordeaux_36185535.html
“](2)[/tooltips]. Yannick Jadot serait bien inspiré de mettre bon ordre dans tout ça. Ou alors, que les sondeurs viennent rapidement nous rassurer en confirmant que notre prochain président ne peut en aucun cas être issu des rangs de son parti, quels que soient les scénarios envisagés!

* Étude Ifop pour Lemon.fr, consultable en intégralité ici, réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 14 au 16 septembre 2020 auprès d’un échantillon de 1 020 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine, et d’un échantillon de 1 031 personnes, représentatif de la population vivant dans les villes de 100 000 habitants et plus.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Aux origines de la violence contemporaine
Next article Joëlle Gardes, poète féministe
Rédacteur en chef du site Causeur.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération