#Balancetonporc continue. Lorsque les femmes se mettent à la chasse aux porcs, les hommes sont priés de rester dehors.


Depuis l’affaire Weinstein, la vague #metoo a donné le signal de la chasse aux porcs.

Au sens propre, il arrive même aux femmes de se rassembler dans d’authentiques parties de chasse, avec de vrais fusils, des chiens et des trompes.

C’est ce qui s’est passé courant octobre à Salles-sous-Bois (Drôme) : la fédération de chasse départementale, avec l’association « Arte Miss », a organisé une battue aux sangliers exclusivement féminine. Des dizaines de Diane chasseresses ont traqué sans pitié, et avec une joie non dissimulée, les malheureuses bêtes noi

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Novembre 2019 - Causeur #73

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite