Le France a le coq pour emblème. Bizarrement, à l’heure du féminisme triomphant, nul ne remet en cause la symbolique de ce volatile qui maltraite ses femelles et se comporte peu courtoisement avec ses semblables.


France : le pays dont l’emblème est un coq ! Il est étonnant que nos féministes n’aient jamais grogné devant cette mise en valeur nationale d’un animal qui annonce certes le lever du soleil, mais qui se trouve aussi être un vulgaire trousseur de poules. Dans la lutte contre les violences conjugales, il convient de prendre d’abord des mesures de protection des victimes et de sanction des auteurs. Il faut aussi concevoir un volet éducatif. Mais il ne faut pas négliger les symboles et le moins qu’on puisse dire, c’est que le coq, par sa façon de régner sur les basses-cours, n’est pas un modèle d’amant respectueux de ses partenaires.

Un symbole

Le silence des féministes sur le sujet est d’autant plus étonnant qu’elles savent parfaitement jouer avec les symboles. En témoigne en cette rentrée le lancem

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Octobre 2019 - Causeur #72

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite