Le Traître, de Marco Bellocchio. Sortie ce 30 octobre


Ce pourrait être du Scorsese, mais c’est du Bellocchio, ce merveilleux tonton fringant du cinéma italien, qui de film en film continue notamment de radiographier son pays avec des œuvres en forme d’opéras sombres. L’Italie de Mussolini comme celle d’Aldo Moro, rien ne lui échappe de cette histoire tragique. Cette fois, il s’attaque aux années 1980, théâtre temporel du combat entre le pouvoir et Cosa Nostra.

Plus qu’un simple repenti, son « héros » veut d’abord dire sa vérité au cours d’un procès que Bellocchio filme avec un brio qui force l’admiration. Il passe sans cesse de l’intime au collectif et fait, par exemple, de la question linguistique (a

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Octobre 2019 - Causeur #72

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite