Roxana Maracineanu et Marlène Schiappa s’indignent de la publicité grivoise du site de paris en ligne Winamax sport. Ces deux ministres n’ont-elles pas mieux à faire ?


 

Tout d’abord, concédons que la publicité du site de paris en ligne Winamax sport, « On prend l’Europe et on l’encule à deux », accompagné de deux têtes remplacées par les écussons du Paris Saint Germain et de l’Olympique Lyonnais n’est pas la plus fine qui soit. Elle ne fait d’ailleurs pas l’unanimité auprès des supporters de football;

Mais les réactions qu’elle a provoquées sur les réseaux sociaux prête à rire tant celles et ceux qui s’y sont livrés se sont couvert de ridicule.

La première à dégainer a été la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, dont on peut dire sans la diffamer que son amour pour le football est aussi grand que l’amour des écologistes pour l’énergie nucléaire qui a twitté « sérieusement @Winamax sport , votre tweet est à vomir @TwitterFrance ça ne vous dérange pas de laisser passer ce genre de messages ? ».

Si les choses s’étaient arrêtées là, pas grand-chose à dire, mais il fallait bien évidemment que l’inénarrable Marlène Schiappa tweete à son tour « on peut, bien sûr, se contenter de répéter ce qu’on a toujours entendu. On peut aussi réfléchir à la teneur de nos propos publics. Par exemple en lisant cet article on vous explique pourquoi « enculé » est une insulte homophobe ».

Venant de l’auteur des Femmes bien n’avalent pas et d’Osez les sexfriends, ces pudeurs de gazelle comme dirait Mélenchon prêtent à sourire. Rappelons à Marlène Schiappa qu’il n’y a pas que les homos qui pratiquent la sodomie (auquel cas « enculé » prend un « e » pour être mis au féminin), je présente d’ailleurs mes excuses à Madame la ministre pour ne pas savoir l’écrire en écriture inclusive.

Oh hisse…

Mais comme il fallait se justifier face aux torrents de réponses qui défendaient le droit à l’humour (qu’on peut ou pas partager), Marlène Schiappa a répondu : « ça doit être génial de tenir des propos homophobes, racistes ou sexistes et, dès que qui que ce soit proteste, dégainer la carte « t’as pas d’humour ». Des gays se font casser la gueule parce qu’ils se donnent la main dans la rue, sur la base de ces propos. Ce n’est pas drôle ».

https://twitter.com/MarleneSchiappa/status/1294929789044875271

Eh oui, tout le monde sait que les malheureux gays victimes de tabassages dans la rue se font tabasser aux cris de « Marseille on t’encule », de « Allez l’OL » et de « Ici, c’est Paris » et que ceux qui les tabassent sont supporters de football et jamais issus des fameuses « minorités visibles » dont les pays pratiquant leur religion de la manière la plus rigoriste pendent les homosexuels en place publique. Petit détail qui semble avoir échappé à Marlène Schiappa.

Comme elles disent

Enfin, si « enculé » est une injure homophobe, pourquoi Roxana Maracineanu et Marlène Schiappa n’ont-elles pas twitté leur indignation lorsqu’Angèle chantait dans « Balance ton quoi » : « Laisse-moi te chanter d’aller te faire en…, j’serai polie pour la télé mais va te faire en… ». Mais Angèle ayant fait son coming-out lesbien, difficile de la traiter d’homophobe…

Enfin, à l’autre bout de l’échiquier politique, Jean Messiha a vu du racisme anti-blancs dans la pub de Winamax alors qu’il s’agit de la couverture du dernier CD du groupe de rap PNL.

Bref, Winamax, avec une mauvaise pub, a réussi son coup. La vraie morale de l’histoire est que le ridicule ne tue pas, heureusement pour certains !

Lire la suite