Pierre a 49 ans. Sa vie de Parisien entre deux âges semble réglée comme du papier à musique : marié depuis onze ans à la même femme, il poursuit une carrière de cadre chez Right-in-the- Middle-Consulting. Soudain, le couperet tombe : insatisfaits par ses résultats en dents de scie, ses supérieurs ne renouvellent pas son CDD. Délivré des contraintes du salariat, le voilà en butte aux lamentations de Béné, son épouse revêche tout acquise aux joies du management. La cohabitation vire rapidement au match de boxe. Au milieu de l’abattoir qu’est devenu leur appartement, Béné rudoie Pierre avec l’application de l’expert en contention animale : « Je craignais soudainement que ma viande […] pût être bourrée de toxines, altérée, malodorante et se débinant à la cuisson. Au lieu de faire un bon steak appétissant, cela n’aurait donné qu’un pauvre rogaton fibreux, échoué dans un jus fétide. »

Pierre Lamalattie, Précipitation en milieu acide. L’Éditeur, 2013.

*Photo : Pierre Lamalattie.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Daoud Boughezala
est directeur adjoint de la rédaction et rédacteur en chef de Causeur.
Lire la suite