MA SÉRIE D’ÉLECTION 

Jeudi 29 septembre 

Excellents débuts pour la saison 20 de South Park. Apparemment l’actualité présidentielle américaine, gratinée il est vrai, a inspiré les amis Stone et Parker.

Aujourd’hui, l’épisode 3 relate à sa façon le premier débat télévisé Clinton-Trump (celui-ci étant représenté, ne me demandez pas pourquoi, par Garrison, personnage récurrent de la série).

Trump-Garrison, donc, estime en fin de compte ne pas être à la hauteur de la tâche. Il décide d’appeler à voter Clinton, et l’annonce solennellement lors du débat. Hélas, de son côté Hillary a longuement préparé ce débat avec ses coaches, et en est ressortie avec un angle d’attaque unique : dénier à son adversaire toute crédibilité.

Ça donne un débat d’anthologie, avec moult variations sur un malentendu à la Beaumarchais, si j’ose :

Trump-Garrison : « Je ne mérite pas d’être votre président, votez pour Mme Clinton ! »

Hillary : « Mon adversaire est un menteur, il ne faut pas écouter ce qu’il dit ! » 

VALEURS ACTUELLES : LA VIE COMMENCE À 50 ANS

Mercredi 5 octobre

20 h 30, hôtel des Invalides. Je sais, sur le bristol il y avait marqué 19 h, mais pour moi c’est tôt, et puis zut, on n’est quand même pas « en région ». Il y a là le gratin des droites parisiennes, de Guaino à Marine Le Pen en passant par Dupont-Aignan et le trio infernal Zemmour-Buisson-Villiers. Ces trois-là s’amusent à mimer leur fameux « complot de la Rotonde » devant un parterre de journalistes de gauche surexcités.

Lire la suite