Thalasso, de Guillaume Nicloux. Sortie le 21 août. Notre critique.


 

 

Forfait en récidive : le duo Nicloux-Houellebecq se reforme au cinéma après un premier essai télévisuel en 2014, L’Enlèvement de Michel Houellebecq. Adepte de la surenchère, le cinéaste adjoint cette fois au romancier la présence de Depardieu. De quoi affoler un peu plus le bruit médiatique. Surtout quand on sait que l’improbable rencontre se fait dans un centre de thalasso. Visue

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Été 2019 - Causeur #70

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite