Home Culture Quand la Chine s’éveille…


Quand la Chine s’éveille…

"Séjour dans les monts Fuchun", de Gu Xiaogong

Quand la Chine s’éveille…
ARP Distribution

 


Séjour dans les monts Fuchun, de Gu Xiaogong, est un film au titre poétique. Il propose effectivement un majestueux tableau de la Chine actuelle. Mais il a aussi une portée politique.


 

ARP Distribution
ARP Distribution

Le seul véritable regret que l’on formulera à propos de ce premier film chinois bourré de qualités, c’est assurément l’apathie trompeuse de son titre, qui ne rend absolument pas justice à sa portée politique.

Sur la base d’une histoire de trois générations familiales, le cinéaste dresse un tableau sans concession de la « start-up nation » chinoise avec son lot d’expropriations brutales et de sièges de méga-sites de vente en ligne pour concurrencer Amazon, entre autres. Héritiers de la politique de l’enfant unique désormais dénoncée, les parents vivent tant bien que mal au rythme des mutations économiques sauvages.

Mais, au-delà de ce portrait quasiment documentaire, le film, pour le plus grand bonheur de son spectateur, n’en finit pas de multiplier des plans superbement cinématographiques et audacieux, comme si rien ni personne ne pouvait entamer la foi dans le regard d’un artiste.

Sortie le 1er janvier 2020

affiche

Janvier 2020 - Causeur #75

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Revoilà cette ordure de réveillon
Next article Bonne année, les progressistes!
Critique de cinéma. Il propose la rubrique "Tant qu'il y aura des films" chaque mois, dans le magazine

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération