L’assassinat de Sarah Halimi pendant l’entre-deux-tours de la dernière élection présidentielle a longtemps été considéré comme l’acte d’un déséquilibré. Brisant l’omerta, la journaliste Noémie Halioua établit le caractère antisémite de ce crime islamiste. La justice vient de lui donner raison.


En juin 2017, Noémie Halioua, journaliste à l’hebdomadaire Actualités juives, exposait sur le site Causeur.fr les premiers résultats de son enquête sur le meurtre de Sarah Halimi, une juive orthodoxe de 65 ans, torturée et défenestrée de son appartement du 11e arrondissement de Paris dans la nuit du 4 au 5 avril 2017. Son assassin est un voisin, Kobili Traoré, un Franco-Malien de 27 ans, petit délinquant multirécidiviste, toxicomane, fréquentant régulièrement la mosquée voisine de tendance salafiste de la rue Jean-Pierre-Timbaud.

Ouf ! c’est un dingue, on zappe

Il est arrêté sur les lieux de son crime par les policiers de la BAC appelés par les voisins, mais qui n’étaient pas intervenus, les hurlements de Traoré, tourmentant sa victime aux cris de « Allahou Akbar ! » les ayant dissuadés de pénétrer dans l’appartement. Craignant de se trouver face à un terroriste lourdement armé, ils ont attendu l’arrivée de leurs collègues de la BRI, entraînés et équipés pour ce genre d’opération. Ce choix s’est avéré fatal pour la victime, qui avait déjà été frappée de plusieurs coups de couteau, mais était encore vivante lorsque Traoré l’a précipitée du haut de son balcon.

A lire aussi: L’étrange silence autour de la mort de Sarah Halimi

Pendant plusieurs mois, la thèse du crime commis par un déséquilibré a prévalu dans les médias, confortée par une instruction judiciaire qui n’a

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Avril 2018 - #56

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite