Exit Claude Allègre et Didier Raoult, ces deux hommes hétérosexuels blancs qui racontent «rien que des bêtises et on voit le résultat»! Ces derniers jours, les médias mettent en avant des spécialistes d’une autre envergure.


Dans la catégorie climat, pour conseiller le président et encadrer les bienheureux tirés au sort de la convention citoyenne, nous avons Cyril Dion, réflexologue plantaire patenté. Pas un tripoteur de pieds à la Georges Tron, brillamment défendu par Maître Dupond-Moretti, mais qui apparemment se contentait bêtement de mettre la main à la patte. Non. Monsieur Dion est un vrai réflexologue, formé personnellement par la spécialiste Mireille Meunier dont le centre propose des formations préparant à la délivrance du titre de réflexologue, dûment enregistré au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) et reconnu par l’État au niveau II,  (licence). JO du 21 Avril 2017, code RNCP 28179.

Pour faire simple, le réflexologue plantaire « favorise le processus d’auto-régulation par un toucher spécifique des zones réflexes et des points de méridiens, en s’appuyant sur des mécanismes neuro-végétatifs et de circulation des fluides ». Rien que ça.

Vous aussi, devenez réflexologue!

La formation administrée par le centre en question est ouverte aux personnes ayant le niveau baccalauréat ou une expérience professionnelle d’au moins trois ans dans le secteur du bien-être, dure 9 x 4 jours, coûte 4 320€ si vous payez de votre poche et 6 705€ si vous êtres pris en charge par la formation continue. Donc, pas de la daube. Bravo Cyril.

Dans la catégorie docteur, pour bien nous informer à la télé sur le coronavirus, notre santé  et tout ce qui va avec, nous avons le docteur Brigitte Milhau, auriculothérapeute spécialisée dans le sevrage tabagique.

Pour les ignares, l’auriculothérapie est une pratique de médecine non conventionnelle, à la fois diagnostique et thérapeutique, mise au point dans les années 1950, par le docteur Paul Nogier, médecin généraliste lyonnais. Elle repose sur l’hypothèse qu’il existe une correspondance entre l’oreille externe et les différents organes du corps. Le pavillon de l’oreille a la forme d’un petit fœtus et « peut donc être considéré comme une cartographie du corps humain répertoriant un réseau complexe de points reliés au système nerveux central ». L’oreille est un peu comme le « clavier thérapeutique du corps » et « l’auriculothérapie permet de moduler certains messages ». Tout un programme.

Tarifs en auriculothérapie

Bref, pour 300€ on vous pose un fil dans l’oreille et pendant une heure vous stimule comme il faut, là où il faut. Puis, quinze jours après, le médecin vous enlève le fil et vous retitille toujours aux bons endroits. Et, miracle, plus de fumée ni par la bouche, ni par le nez, ni par les oreilles.

Pour 50€, on vous propose enfin le traitement de l’événement unique : avant un examen, une épreuve, un entretien. Et, si plusieurs séances sont nécessaires pour réguler les conséquences d’un stress installé : ballonnements, migraines, insomnies, le tarif est de 40€. Petit bémol, ces actes, hors nomenclature, ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie. Mais, quand on aime.

Ce qu’il y a de bien dans le nouveau monde, c’est qu’on est pris en charge de la tête aux pieds.

Lire la suite