Aymeric Merlaud, candidat (RN) à la mairie de Maubeuge (Nord), a subi plusieurs manœuvres d’intimidation. Un fonctionnaire de la DGSI l’a même incité à freiner sa campagne dans cette ville aux réseaux islamistes chatouilleux.


C’est une histoire ahurissante, qui commence en novembre 2019. Aymeric Merlaud, 28 ans, ex-assistant parlementaire du député Rassemblement national Sébastien Chenu, est désigné tête de liste RN pour les municipales à Maubeuge (Nord).

A lire aussi, Daoud Boughezala: RN: la gauche qui marche?

Un cap est franchi

Dès le début de sa campagne, sa permanence est taguée. Concernant le RN, c’est assez fréquent. Le 23, un palier est franchi. La vitrine de la permanence est fracassée. Aymeric Merlaud porte plainte. Il ne s’attendait pas à une campagne de tout repos, il est servi. La suite, en revanche, va le surprendre. Il reçoit un coup de fil d’une personne qui lui demande de se présenter le vendredi 26 novembre à 17 heures au ministère de l’Intérieur, rue des Saussaies. Aymeric Merlaud, qui ne peut pas s’y rendre, y envoie son directeur de campagne. Celui-ci est reçu au ministère par trois personnes. Elles refusent de se présenter. Leur but est seulement de transmettre un message. Il conviendrait qu’Aymeric Merlaud fasse campagne, mais pas trop, en particulier dans certaines cités, Maubeuge étant une ville sensible, avec des réseaux islamistes chatouilleux. Interloqué, le directeur de campagne ressort. Avant de quitter le ministère, toutefois, il a la présence d’esprit de demander à un secrétaire le mail de la personne qui vient de le recevoir, prétextant qu’il a oublié de le noter. Courtoisement, on lui donne le nom du commissaire D. B. Vérification faite, une personne de ce nom travaille effectivement à la DGSI, dont les locaux ne sont pas au mini

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Avril 2020 - Causeur #78

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite