D’où vient donc ce fichu SARS-CoV-2?


En épidémiologie comme en amour, mieux vaut être seul que mal accompagné. C’est ce que doivent se répéter les responsables de l’institut d’épidémiologie Marie-Bashir, de l’université de Sydney, après avoir publié une étude prétendant élucider le mécanisme de la transmission du Covid-19 de l’animal à l’être humain. L’étude, dirigée par le virologue australien Edward Holmes, s’intitule « Identifying SARS-CoV-2 related coronaviruses in Malayan pangolins ». Achevée en février, elle a été publiée dans le magazine Nature le 26 mars et s’appuie sur le séquençage génétique du virus pour comprendre les causes naturelles de l’épidémie.

A lire aussi, du même auteur: Vous aussi, saisissez les opportunités de l’après-épidémie!

Seul problème, de taille, révélé dans un article du Daily Telegraph australien, le « séquençage du virus

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Juin 2020 – Causeur #80

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite