C’est un quartier bourgeois et tranquille, mais une femme et ses trois jeunes enfants y ont été égorgés dans leur sommeil. Dès que le parquet eut fait connaître ce fait divers sordide et révoltant, le maire, dûment estampillé  à droite, fit à la presse cette déclaration : « Le quartier est en émoi ! » Pas de bol, le quartier n’était nullement en émoi ! Est-ce à dire que les riverains ne seraient qu’un ramassis d’égoïstes, limite autistes, voire psychopathes, incapables de s’émouvoir devant un acte aussi barbare que répugnant ?

*Photo : oddsock

Partager