Jean, chevalier de Belfort, s’assura une réputation d’escrimeur hors pair dans toutes les cours européennes. Las, le roi de France le fit nommer sénateur à vie. Quinze ans durant, il tenta de réformer l’institution – prenant chaque année trois kilos supplémentaires – jusqu’au moment fatidique où il déclara devant Fontenelle : « Un sénateur, ça ferme sa hure ou ça démissionne. » Ce qu’il fit sur-le-champ.

Anonyme belfortain du XVIIIe siècle, Le Sauvageon de Belfort, vers 1780. Conservé dans le vestibule « Oui, oui, on est encore à gauche, la preuve y a le tableau de l’autre qu’est encore accroché au mur » du 10 rue de Solférino (Paris).

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Raúl Cazals
Raúl Cazals est un critique d'art d'origine cubaine. Très critique avec l'art en général, il prépare une "Historia del Arte en diez lecciones". Il vit en exil à Madrid depuis 1979, où il supporte tant qu'il peut les surfaces.
Lire la suite