Le très beau film d’Alexandre Sokourov, L’Arche russe, ressort au cinéma. Ce qui ne doit pas ravir la critique qui en avait fait en 2002 un film « réactionnaire ».


On ne saurait trop féliciter les responsables de cette nouvelle sortie du sublime film L’Arche russe, que le cinéaste Alexandre Sokourov réalisa en 2002. Un joli pied-de-nez tout d’abord à une certaine critique bien-pensante qui a toujours détesté cette œuvre immédiatement classée « réactionnaire ». Et une belle occasion de la découvrir ou de la redécouvrir sous son meilleur jour, c’est-à-dire sur le grand écran d’une salle de cinéma.

Un monde perdu

L’arche du titre, c’est le coffre qui au XVIe siècle contenait des trésors et des archives. Soit une véritable plongée dans les salles du musée de l’Ermitage, à Saint-Pétersbourg. Naviguant de pièce et pièce, Sokourov filme le temps de

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Mars 2019 - Causeur #66

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite