C’est l’émission qui fait parler, l’émission qu’on critique, l’émission qu’on vilipende. « Ambition intime » sera animée par Karine Lemarchand, l’animatrice-phare de M6 qui présente depuis dix ans déjà « L’amour est dans le pré ». Une vidéo de présentation circule  et certains de mes amis s’en émeuvent. Ils regrettent l’effondrement du débat public, la politique-spectacle dans toute sa splendeur, l’homme d’État dépouillé de toute idée, de tout programme, réduit à son histoire et ses sentiments, la présidentielle résumée à un feuilleton de téléréalité, où l’on choisira son candidat comme on vote pour son agriculteur préféré dans l’amour est dans le pré. Je leur demanderais bien, à ces amis, dans quelle grotte ils étaient cachés ces vingt dernières années. Je leur demanderais bien s’ils ont déjà lu un portrait rédigé par Anna Cabana, s’ils ont déjà assisté aux questions psychologisantes de Nathalie Saint-Cricq dans la défunte émission « Des paroles et des actes ».

Je leur demanderais bien s’ils ont déjà assisté à une interview de Yann Barthès. Je leur demanderais bien s’ils regardent la deux le dimanche après-midi. Il y a en effet une différence entre Cabana, Saint-Cricq, Barthès, Drucker d’une part et Karine Lemarchand, d’autre part. L’animatrice de M6 ne se prétend pas éditorialiste politique. Elle est animatrice et elle va rigoler de temps à autres aux « Grosses têtes ».

Lisez la suite sur le blog de David Desgouilles.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Partager
David Desgouilles
est blogueur et romancier.Responsable du blog politique "Antidote" sur Causeur.fr, il a grenouillé un peu dans la politique, surtout pendant les années 90. Derniers livres parus : Dérapage (Édition du Rocher) / Le bruit de la douche (Édition Michalon)