A Tel-Aviv, en Israël, des militants se font entendre pour mettre fin à une pratique ancestrale. Pour faire court: ils protestent contre la circoncision. 


Début novembre à Tel-Aviv, quelques manifestants armés de pancartes vocifèrent en haut de la rue Rothschild. Une fois n’est pas coutume, dans ce haut-lieu du progressisme mondial, leur combat ne concerne ni la cause transsexuelle ni le bien-être animal, mais la protection… du prépuce. Ornés de l’image d’un bébé fraîchement circoncis, leurs panneaux proclament : « Un homme a le droit à un corps entier et une sexualité entière, ne lui prenez pas le prépuce », « Le dégât causé et la douleur repoussent l’obligation de la circoncision » ou encore « Crime rituel psychopathe ».

« La plus grande violation des droits de l’homme »

À la tête du mouvement, le quinquagé

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Décembre 2018 - Causeur #63

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite