En Inde une marque de bijoux est accusée de cautionner le « djihad de l’amour », la conversion des hindoues à l’islam par le mariage. 


En Inde, le « djihad de l’amour » fait de nouveau parler de lui. Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, cette notion curieuse n’a rien à voir avec la mise en avant d’un prosélytisme islamique pacifique. Il s’agit au contraire de dénoncer la conversion de femmes à l’islam par le mariage. Depuis une quinzaine d’années, certains Indiens utilisent l’expression « Love Jihad » pour désigner l’existence supposée de réseaux musulmans organisés pour prendre épouse chez les hindoues, tandis que d’autres dénoncent ces accusations comme étant islamophobes et complotistes.

Début oct

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Novembre 2020 – Causeur #84

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite