Le prince Harry va épouser en grande pompe l’actrice métisse américaine Meghan Markle. L’événement mondialement retransmis s’inscrit dans la stratégie de communication de la reine Elizabeth II. Objectif : redorer le blason des Windsor terni par la mort de Lady Di. A cette fin, la famille royale ne lésine pas sur le politiquement correct.


Alors que Kate Middleton vient de donner naissance à un troisième enfant, le prince Harry épousera aujourd’hui 19 mai l’actrice américaine Meghan Markle. Tous les ingrédients du conte de fées propre à enchanter les foules sont réunis : 2 640 invités parmi lesquels on comptera des célébrités à foison (aristocrates, sportifs, stars hollywoodiennes) et des personnalités politiques de premier rang dont, sans aucun doute, Brigitte et Emmanuel Macron, et peut-être Michelle et Barack Obama. On peut s’attendre à un déploiement inouï de robes de haute couture et de bijoux fastueux dans la chapelle Saint-Georges – une pure merveille de l’art gothique – au sein de l’immense château de Windsor, un édifice de plus de 1 000 pièces. Tous les médias qui le souhaitent pourront retransmettre en direct la cérémonie au reste de la planète. Au point que la rediffusion battra peut-être le record de deux milliards de téléspectateurs enregistré lors du mariage de William et Kate, en avril 2011.

Surtout, l’organisation de cet autre mariage du siècle marque l’aboutissement d’une stratégie au long cours. Grâce une communication bien rodée, la famille royale britannique, sous l’impulsion d’Elizabeth II, est parvenue à se démarquer de son image d’institution empesée et autoritaire. Harry et Meghan devraient ainsi permettre d’oublier les périodes les plus controversées de la famille royale ouvertes par le traumatisme qu’a été la mort de Diana le 31 août 1997. Dans les années 1990-2000, la vie mouvementée du prince Andrew et de son ex-épouse Sarah Ferguson avait également fait les choux gras de la

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Causeur #57 - Mai 2018

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite