Ainsi donc, Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement, sans doute en quête d’existence, a-t-elle déclaré qu’il fallait « passer en revue » les manuels scolaires à propos de l’homosexualité. « Aujourd’hui, ces manuels s’obstinent à passer sous silence l’orientation LGBT de certains personnages historiques ou auteurs, même quand elle explique une grande partie de leur œuvre, comme Rimbaud», a-t-elle expliqué, reprenant ainsi une vieille marotte de la Halde qui, en son temps, n’hésitait pas à parler de discrimination parce que les femmes, les minorités visibles, les handicapés et les homosexuels étaient trop peu présents dans les manuels d’histoire-géographie. Grâce à la gauche, on enseignera enfin une histoire débarrassée de toute idéologie!

On va donc pouvoir réhabiliter Ernst Röhm. Pensez-donc, il a tout pour plaire: homosexuel déclaré, victime d’Adolf Hitler et des SS. Ce sera l’occasion de se souvenir que l’homosexualité était courante chez les dignitaires nazis et dans les jeunesses hitlériennes. Et, comme le suggère Najat Vallaud-Belkacem, on pourra expliquer une grande partie de la vie d’Ernst Röhm, la fondation des Sturmabteilung, tout ça, par le fait qu’il préférait jouer au docteur avec les garçons…

Lire la suite