Roubaix, une lumière, d’Arnaud Desplechin. Sortie le 21 août.


Il y a belle lurette que Rohmer, Truffaut, Chabrol et les autres qui écrivaient dans Les Cahiers du cinéma de la grande époque se sont retournés dans leur tombe à la lecture des dernières vieilles vagues de leur revue. Dressant dans le numéro de juin le bilan du Festival de Cannes 2019, l’éditorialiste tire à boulets rouges sur deux cinéastes français au motif qu’ils seraient d’indécrottables machistes. #metoo ne serait pas passé par eux et il convient par conséquent de désigner leurs œuvres impies à la colère des gardiennes du temple. Première cible, Abdellatif Kechiche et so

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Été 2019 - Causeur #70

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite