Roubaix, une lumière, d’Arnaud Desplechin. Sortie le 21 août.


Il y a belle lurette que Rohmer, Truffaut, Chabrol et les autres qui écrivaient dans Les Cahiers du cinéma de la grande époque se sont retournés dans leur tombe à la lecture des dernières vieilles vagues de leur revue. Dressant dans le numéro de juin le bilan du Festival de Cannes 2019, l’éditorialiste tire à boulets rouges sur deux cinéastes français au motif qu’ils seraient d’indécrottables machistes. #metoo ne serait pas passé par eux et il convient par conséquent de désigner leurs œuvres impies à la colère des gardiennes du temple. Première cible, Abdellatif Kechiche et son Mektoub, my love : intermezzo qui a l’impudence de montrer des filles se déhanchant dans une boîte de nuit devant les garçons qui les matent, et ce pendant plus de trois heures. Images désormais scandaleuses, semble-t-il. Tout comme, et c’est un comble, une scène ouvertement sexuelle et explicite où c’est la femme qui, à rebours d’un siècle de cinéma ou presque, prend les commandes. Cette vision absolument iconoclaste d’un plaisir féminin à sens unique est littéralement passée sous silence par l’éditorialiste des Cahiers, assurément dans un ultime réflexe de père la pudeur. Décidément, dans le nouveau cinématographiquement correct, il faut que rien ne dépasse, ni la jouissance de l’une ni le désir de l’autre. On ne sait si le film de Kechiche sortira un jour sur les écrans et singulièrement dans cette version sans fards. On pourra en revanche voir l’autre film carbonisé par les Cahiers dans cet éditorial post-cannois. On pensait pourtant qu’Arnaud Desplechin avait la carte dudit mensuel. Ce n’est plus le cas, encore et toujours en raison d’une supposée abominab

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Été 2019 - Causeur #70

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite