Mille choses concrètes, dix mille trésors manifestes et une infinité de détails sensibles font la splendeur française. Mais à sa source se trouve aussi quelque chose d’à peine visible, une certaine tournure d’esprit qui préside aux œuvres et aux actes et dont on peut − quand bien même il s’agit d’une réalité volatile et abstraite − saisir des traces, notamment dans la langue, surtout dans la langue. Car une langue, finalement, est un programme spirituel, un logiciel d’appréhension du monde et de soi.

*Photo : K_E_A

  • Lire la suite