La basilique pourrait être inscrite aux monuments historiques. Mais la gauche n’est pas d’accord, évoquant le “respect” dû aux révoltés de 1871.


La basilique qui défigure la Butte Montmartre et Paris va être classée. Décision qui meurtrit les cœurs sensibles des élus socialistes, communistes et écologistes au Conseil de Paris. Ils ont voté contre.

Ces révolutionnaires en fauteuil roulant affirment que le classement du Sacré-Cœur constituerait une insulte à la Commune. Quoi de plus noble que de se draper dans le linceul des Communards fusillés par les Versaillais ! En réalité si le Sacré-Cœur est une insulte, c’est une insulte au bon goût et à la beauté.

Une légende urbaine

Son architecture témoigne du talent bancal d’un chef pâtissier qui aurait abusé de crème fouettée pour confectionner sa pièce montée. Mais une légende veut que le Sacré-Cœur ait été bâti pour « expier les crime

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Benoît Rayski
est journaliste et essayiste
Lire la suite