L’édito politique de Jérôme Leroy


Pour sauver le pays de l’épidémie, Macron est devenu un immense scientifique en quelques jours! Les témoignages abondent, le spectre de la dictature sanitaire s’éloigne. Merci, Monsieur le président.

Autrefois, on donnait des surnoms aux rois de France. Ils étaient censés résumer un trait de leur personnalité, de leur physique ou de leur génie particulier. Louis IX devint Saint Louis pour sa foi religieuse et son sens de la justice, Henri IV était le Vert Galant pour son ardeur auprès des dames et Louis XIV, le Roi Soleil pour le rayonnement nouveau qu’il donna à son règne et à la France. Cette habitude se perdit avec la République mais elle pourrait bien revenir, grâce Emmanuel Macron.

La verticalité totale de son exercice du pouvoir, rendue encore plus violente et infantilisante pour les citoyens dans le cadre de l’épidémie de Covid, rappelle que le président s’était lui-même, dès le début de son quinquennat, auto-attribué le qualificatif de « jupitérien », en toute modestie.

Il nous sauve de la dictature sanitaire

Mais est-ce pour autant Jupiter qui restera dans l’histoire ? Macron est en effet devenu, nous apprennent des gazettes complaisantes, le premier expert de France en matière de Covid-19. De tous les côtés les témoignages affluent: notre président est un virologue hors pair. Macron le Virologue, voilà qui aura de la gueule dans les manuels. Un petit air empereur de l’Antiquité comme Julien l’Apostat ou  Constantin Paléologue.

Il faut croire que pour lui, l’onction du suffrage universel vaut bien celle que recevaient nos monarques à Reims.  Non seulement,

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Lire la suite