Depuis son déclenchement au printemps 2014, la guerre dans l’est de l’Ukraine (Donbass) n’en finit plus. Signés en pure perte par Kiev et Moscou, les protocoles de Minsk I et II n’ont guère pacifié cette zone grise partagée entre pouvoir ukrainien et petites républiques séparatistes prorusses. Et la guerre de l’information fait rage. D’après l’ONU, les hostilités auraient emporté 2 725 civils en quatre ans. L’Ukraine revendique 3 784 soldats tombés au champ d’honneur, mais aussi 8 500 blessés et 554 vétérans suicidés après leur démobilisation. Côté séparatiste, on évalue entre 3 800 et 4 800 le nombre de pertes, sur un total de 33 500 partisans armés.

Si un point fait consensus entre les parties, c’est la violation des 13 clauses d

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Ete 2018 - Causeur #59

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite