Chacun en conviendra, dans la vie, il faut savoir de quoi on parle. Or, bien souvent notre vie politique repose sur des concepts flous, indéfinis et souvent caducs. Il en va ainsi de la Gauche et de la Droite qui structurent l’essentiel de notre débat national, sans qu’on sache vraiment de quoi il ressort sur le fond. Il faudrait être un rien plus naïf que les normes communément admises pour rêver qu’un jour Hollande ou Mélenchon, Copé ou Pécresse éclairciront notre lanterne sur ce que sont, seront ou devraient être le socialisme et le libéralisme. Ce travail de Romain, un homme s’y est attaché, et le résultat est percutant. Il est philosophe, s’appelle Jean-Claude Michéa et fuit ordinairement les médias, qu’il soupçonne – on se demande pourquoi – d’être peu portés sur la complexité et encore moins à la confrontation des arguments.

À l’occasion de la sortie de son dernier livre Le complexe d’Orphée : la Gauche, les gens ordinaires et la religion du progrès, il a frotté sa vision du monde, et plus spécialement de la gauche à celle d’une amie de longue date nommée Elisabeth Lévy, ainsi qu’aux questions rugueuses de certains Jeunes Turcs de Causeur, Daoud Boughezala, Bruno Maillé et Jacques de Guillebon. Si vous redoutez les lectures qui « prennent la tête », dans le sens le plus excitant et presque littéral du terme, passez votre chemin !

Sinon, toujours sur 48 pages et toujours avec 100% de textes inédits, ce numéro 40 vous emmènera aussi en Libye avec les rebelles, au Proche Orient avec les indignés de Tel Aviv et les pragmatiques de Jérusalem-Est et même au Parc des Princes un soir de match du PSG avec la famille Finkielkraut au grand complet !

Pour pouvoir lire tout cela – ainsi que les articles verrouillés sur le site – il faudra bien sûr vous abonner ou, si besoin est, vous réabonner. Et si vous le faites d’ici dimanche soir, nous nous engageons à ce que vous receviez Causeur magazine dès ce numéro 40 dans votre boîte aux lettres. Rappelons en outre qu’il est désormais possible de s’abonner uniquement à l’édition en ligne (avec bien sûr l’accès aux papiers verrouillés). L’affaire du siècle, non ?

Pour acheter ce numéro cliquez ici
Pour s’abonner à Causeur cliquez ici

Lire la suite