Ce sont décidément des mauvaises langues, ceux qui disent que McDonald’s est l’apôtre de la malbouffe et traite ses salariés américains comme des ouvriers chinois. Pas aux USA, en tout cas, où pendant quelques temps, mais quelques temps seulement, le site « McDonald’s Ressource Line » s’est fendu d’une véritable « encyclopédie de la santé » afin d’éviter le surpoids et les infarctus afférents. Le premier conseil, qui aurait enchanté tous les diététiciens mais désespéré les cardiologues, était d’éviter les aliments gras et sucrés, notamment… ceux des fast-foods ! Sous un dessin barrant d’un grand très rouge un menu « hamburger-frites-boisson gazeuse », on pouvait lire les recommandations suivantes : « Remplacez les aliments qui ne sont pas sains par des produits diététiques comme les fruits et les légumes. »

Il est inutile de préciser que le site en question était évidemment réservé aux employés et que ce sont de mauvais esprits, de vraies vipères réchauffées au sein de l’entreprise, qui ont laissé fuiter ces recommandations schizophrènes. Il est vrai que dans un monde où auraient été subitement suivies les recommandations de McDonald’s Resource Line, les employés de McDo se seraient retrouvés au chômage et se seraient rappelé, devant une assiette de radis ou une barquette de carottes râpées au citron, les jours heureux où l’on pouvait déguster, comme cela était récemment proposé dans les McDo France, le Double Shiny Bacon composé d’un double steak avec du fromage fondu et des tranches de bacon, bel exemple d’arme de destruction massive pour les artères.

Assez prudemment, sans doute pour justement éviter de passer pour aussi hypocrite que les marchands d’armes qui prétendent aider la paix, le site « McDonald’s Ressource Line » a  fermé ses portes sans sommation.

 

Lire la suite