Déjà voisin de Basile de Koch, dont le moindre mérite n’est pas d’avoir passé une partie de ses étés d’enfance dans mon Jura, voici qu’un autre voisin de blog vient de faire son apparition sur Causeur. Ainsi, Jean-Paul Brighelli, alias « Le cauchemar de Meirieu, Lang et Châtel réunis », vient de rouvrir son fameux blog « Bonnet d’âne ». Et c’est dans la studette juste à côté de la mienne, ce qui ne me rend pas peu fier. Une fierté apparemment partagée par toute la rédaction de Causeur, qui fréquentait déjà assidument son blog quand il était sous d’autres cieux.

Pour sa première apparition chez nous, Jean-Paul Brighelli a choisi de parler des classes préparatoires aux Grandes Ecoles (khâgnes, maths sup, etc.), dont Geneviève Fioraso, la ministre de l’Enseignement Supérieur veut rendre l’accès payant, au nom, bien sûr, de l’égalité de traitement entre les étudiants des prépas et ceux des facs. Pour Jean-Paul Brighelli « l’équité d’une telle mesure appartient à cette catégorie de justice génératrice d’injustice — mais qui permet de jolis effets de manches.» Il l’affirme, et en plus, il le prouve au terme d’une démonstration où la rigueur le dispute à la rigueur.
Pour vous balader entre chez Basile, chez Jean-Paul et chez moi, il vous suffira de cliquer sur les boutons en haut et à droite de nos blogs respectifs, c’est dire si nous sommes tous les trois accueillants.

Bienvenue, monsieur le Professeur !

Lire la suite