Worakls est un jeune compositeur de musique électronique avec une solide formation classique. Son émotion après les attentats du 13 novembre dernier à Paris, il l’a transcrite dans une talentueuse et poignante variation sur le thème de La Marseillaise, à laquelle il a donné le nom de Parisienne. Libre de droits elle a, en quelque sorte, été offerte aux Français en hommage aux victimes du terrorisme de ce jour-là.

Marseillaise revisitée, épurée, et comme effleurée, Worakls lui a donné le rythme d’une marche funèbre, le rythme d’un battement cardiaque, le rythme de son émotion. Mise en ligne sur Youtube à peine quelques jours après les attentats, elle mérite d’être plus connue, surtout dans les circonstances présentes. Ecoutons, en hommage aux victimes de Nice.

Attentats de Nice et Saint-Etienne-du-Rouvray, par magazinecauseur