Home Monde Le charme désargenté de l’Argentine


Le charme désargenté de l’Argentine

Le malheur des uns fait les vacances des autres

Le charme désargenté de l’Argentine
Une foule assistant au discours de Mauricio Macri en marge des élections présidentielles argentines, le 19 octobre 2019, à Buenos Aires. Numéro de reportage : AP22390533_000001 Auteurs : Tomas F. Cuesta/AP/SIPA

Alors que l’Argentine continue de s’enfoncer dans la crise, l’effondrement de sa monnaie est tel qu’elle attire toujours plus de touristes.


Véritable enclave européenne en terre sud-américaine, l’Argentine bat tous les records de tourisme. En 2019, 4,3 millions d’étrangers se sont rendus dans le pays, soit une augmentation de 9,4% par rapport à l’exercice précédent. Il faut dire que la conjoncture profite aux étrangers : grâce à la dévaluation continue du peso, la destination est plus accessible que jamais. Certaines agences de voyages invitent, ironiquement, à ne pas rater cette opportunité malgré le caractère peu enviable de la vie sur place.

Avec la hausse du dollar et l’effrondrement du Peso argentin, l’Argentine est plus accessible que jamais. Profitez-en pour la découvrir au meilleur prix.

Près de 16 millions d’Argentins (soit 35,4% de la population) vivent en effet sous le seuil de pauvreté. L’inflation (estimée à 57,3% pour cette année par le FMI) complique la gestion économique de cet État à la dérive. Qu’importe, l’arrivée d’un touriste toutes les 5 secondes en moyenne devrait suffire à compenser les pertes et relancer l’économie.

A lire aussi : De l’argent comme s’il en pleuvait

C’est du moins ce que semblait penser l’ex-président Macri, récemment battu aux élections. Il voyait dans le secteur touristique l’avenir du pays, misant notamment sur l’éco-tourisme. Pas sûr que ce soit l’Argentine dont rêvait Eva Perón, mythe inaltérable de ce peuple qui compte désormais parmi les plus malheureux du monde. Seuls 34% des Argentins se disaient heureux en 2019, rejoignant les France au sommet des contrées les plus pessimistes, loin devant… l’Afghanistan.

POUR COMPRENDRE LA CRISE ARGENTINE

Price: 25,00 €

11 used & new available from 1,27 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Le voile dans l’espace public, les médias en font leur affaire
Next article Halloween 2019: surenchère morbide

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération