Vous croyez avoir tout enduré en matière de télé-réalité ? Vous n’avez encore rien vu. La chaîne publique anglaise BBC Two vient de lancer le reality-show Muslims like us (« Des musulmans comme nous »), la version 100 % musulmane de Loft Story, sous l’élégant euphémisme de « réalité structurée ».

Ils sont dix, enfermés pour dix jours dans une belle villa de York au nord de l’Angleterre. Son casting ? La septuagénaire Saba, fan de Bob Dylan ; Ferhan, un ingénieur en informatique gay mais qui craint avant tout que sa mère apprenne son occasionnelle consommation d’alcool ; Nabil, un noir qui interprète des one-man-show et s’occupe d’aide aux SDF ; Zohra, la seule chiite de l’échantillon ; le dodu Mani, présentateur télé d’origine pakistanaise ; Humaria, une jeune femme qui porte le hijab tout en dénonçant les violences domestiques liées à l’islam ; Barra, un étudiant syrien si avenant qu’il donne l’accolade à un membre de la très xénophobe English Defence League ; la libérale Naila, inconditionnelle des bars karaoké. Last but not least, les deux stars incontestables du show : Mehreen la bombasse et Abdul Haqq le djihadiste, dont le passeport a été confisqué en raison de son intention de rejoindre la Syrie.

Le buzz autour du programme, d’abord assez faible, a décollé quand Mehreen et son décolleté ont déboulé dans la cuisine où Abdul Haqq lisait le Coran. Et là,

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Partager
Paulina Dalmayer
est journaliste et travaille dans l'édition.