Groupe de rap de la Renaissance, Suprême NKM connut durant tout l’hiver 1522 un petit succès d’estime à la cour de François Ier. Mais le roi de France se lassa, dès le printemps, de ces rappeurs qui plaquaient des textes insolents sur des mélodies jouées à la viole de gambe, à la saqueboute et au cistre :

« Montjoie Saint-Denis Style !
Estourbis ton ennemi et sème la pagaille.
Le premier coup n’est pas parti
Que notre bon roy est déjà loin,
Criant Montjoie Saint-Denis
Cul planté dedans le foin. »

Chanteuse du groupe, la marquise Nathalie de Longjumeau ne fut pas congédiée de la cour. Il lui fut simplement défendu de chanter. Ses dons pour le calcul étant connus de tous, on lui donna un boulier et, déployant ses talents, elle fit faire des économies numériques à tout le royaume.

Anonyme, Marquise de Longjumeau, huile sur bois, XVIe siècle, conservée au Musée Christian-Paul de Lormes (Nièvre).

Lire aussi l’article de Trudi Kohl : « 9 mois. Enceinte sur Facebook, échographiée sur Youtube » dans le mensuel Causeur de mai.

Lire la suite