Roland Dumas s’est lâché, jeudi 16 décembre chez Frédéric Taddéi : « Le 11 septembre, je n’y crois pas ! » a-t-il lancé sur le plateau de Ce soir ou jamais. Les autres invités, comme Pierre Lellouche, Thérèse Delpech ou Guy Sorman, en sont restés bouche bée, se demandant in petto si l’ancien ministre des affaires étrangères n’avait pas fumé la moquette avant d’entrer dans le studio.

Or ce n’était ni un lapsus, ni un propos de vieillard aux neurones détériorés. Le lendemain, Roland Dumas a enfoncé le clou sur le site islamiste radical « Oumma.com » en déclarant : « Eh bien, je crois qu’on ne peut pas faire plus clair ! Je ne crois pas à ce qui a été raconté à ce sujet (…) Il y a énormément de faits anormaux dans la version officielle. J’ai lu et étudié de nombreuses recherches faites sur la question. Beaucoup d’éléments ne tiennent pas ». En revanche, Roland Dumas croit au père Noël, qui l’a toujours bien pourvu en bottines Berlutti et en statuettes de Giacometti.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Luc Rosenzweig
est journaliste.Il a travaillé pendant de nombreuses années à Libération, Le Monde & Arte.Il collabore actuellement à la revue Politique Internationale, tient une chronique hebdomadaire à RCJ et produit des émissions pour France Culture.Il est l'auteur de plusieurs essais parmi lesquels "Parfaits espions" (édition du Rocher), ...
Lire la suite