Home Brèves Retrait entre partenaires


Retrait entre partenaires

Autant les mouvements anti-pub néos-babas me font bien rigoler, autant j’admets que parfois trop, c’est trop. Ainsi, l’autre jour, alors que je voulais simplement retirer quelques billets à un distributeur automatique BNP pour acheter ma pitance quotidienne, la machine – après avoir avalé ma CB – m’a asséné une vidéo d’une dizaine de secondes pour le nouveau film de Luc Besson “Arthur et la Vengeance de Maltazard”, avant de me demander quelle somme je souhaitait retirer. Basta ! Les DAB sont-ils les derniers écrans – encore préservés – à être envahis par la pub ? Cette promo pour le prochain film de Besson rentre paraît-il dans le cadre d’une opération de partenariat avec la BNP, mais cela ne va t-il pas donner de mauvaises idées aux annonceurs? A quand les coupures pub sur les écrans de contrôle des avions de ligne ? A quand les spots pour Aspro sur les écrans de monitoring des hôpitaux ?


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Afghanistan : si on part, on perd
Next article Que viva Morales !
Il est l’auteur de L’eugénisme de Platon (L’Harmattan, 2002) et a participé à l’écriture du "Dictionnaire Molière" (à paraître - collection Bouquin) ainsi qu’à un ouvrage collectif consacré à Philippe Muray.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération