Home Religion Oui nous voulons des imams étrangers!


Oui nous voulons des imams étrangers!

Plus il y’en aura, mieux ce sera

Oui nous voulons des imams étrangers!
Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Mosquée de Paris et vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM) à l'Elysée pour rencontrer le Président Emmanuel Macron, le 19 octobre 2020.© PIERRE VILLARD/SIPA Numéro de reportage : 00986653_000001

Un billet de Benoît Rayski


Le gouvernement presse le Conseil Français du Culte Musulman de former des imams estampillés tricolores. Des imams républicains. Laïcs ? Non, car il ne faut pas trop pousser quand même.

A lire aussi: Aurélien Taché: «Faut-il renvoyer les parents de l’assassin de Samuel Paty à cause de ce qu’a fait leur fils?»

Un ultimatum a été fixé : le CFCM a 15 jours pour s’exécuter et adopter une charte conforme à nos valeurs. Le CFCM devra donc s’atteler à la formation d’imams bien de chez nous. Il en a déjà produit quelques-uns. De ce qu’on sait le résultat est catastrophique : les imams validés par le CFCM ne veulent certes pas qu’on décapite, mais ils se mettent en colère dès qu’on évoque Charlie Hebdo et Mila.

La République a une longue tradition dans le traitement des religions. Pendant la Révolution on créa des prêtres assermentés : ils devaient prêter serment de fidélité aux institutions républicaines. Les autres, les réfractaires, on leur coupait la tête. Bien plus tard, en 1905, la République fit la chasse aux curés. Des congrégations furent dissoutes. Des Jésuites expulsés. Des écoles religieuses fermées. On laissa néanmoins les églises ouvertes. Le Clergé apeuré baissa la tête et pria en silence. Fera-t-on la même chose avec les imams français ? Aurons-nous des imams assermentés ? Instaura-t-on dans les mosquées une prière pour la République, comme c’est le cas dans les synagogues ?

Qu’il nous soit permis d’être sceptiques. En réalité le gouvernement fait fausse route. Il nous faut en effet toujours plus d’imams étrangers. Car ceux-ci on pourra les expulser ! Alors qu’avec les imams français…


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Pour Sylvain Tesson, notre identité vagabonde au risque de se perdre
Next article Le Japon de l’après Abe affronte une conjoncture plus difficile
est journaliste et essayiste

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération