Home Monde Sexe, Instagram et califat: une influenceuse turque poursuivie en justice


Sexe, Instagram et califat: une influenceuse turque poursuivie en justice

Dur dur d'être influenceuse en Turquie

Sexe, Instagram et califat: une influenceuse turque poursuivie en justice
Merve Taskin / Instagram

Une influenceuse turque est poursuivie par la justice de son pays, après avoir publié des photographies prises lors d’une visite d’un musée érotique.


Une influenceuse turque risque d’être poursuivie par les autorités de son pays pour avoir posté en ligne des photographies prises lors d’une visite au Musée érotique d’Amsterdam en janvier 2020. Selon la loi turque, il est interdit de publier du matériel obscène, une infraction passible d’une amende ou d’une peine de prison allant jusqu’à trois ans. 

#Instagramdown

Âgée aujourd’hui de 23 ans et suivie par 600 000 followers sur Instagram, Merve Taskin, faisant un voyage aux Pays-Bas pour son anniversaire, avait trouvé drôle de prendre en photo certains des objets exposés, parmi lesquels des pâtes en forme de pénis et un décapsuleur érotique. 

A lire aussi, Gil Mihaely: Erdogan, le sultan voyou

La plaisanterie n’a pas été appréciée par tout le monde, du moins dans les rangs de la magistrature turque. Merve Taskin prétend avoir été arrêtée, interrogée et relâchée deux fois dans les mois qui ont suivi le voyage. Elle viendrait de recevoir un SMS la sommant de comparaître devant un tribunal le 26 octobre.

Le musée la soutient

Le musée hollandais, qui se présente surtout comme une institution pédagogique, lui a envoyé un message de soutien. Depuis longtemps, les spécialistes des droits de l’homme s’inquiètent des entraves à la liberté d’expression imposées par le régime d’Erdogan. Très belle, les images que Merve Taskin poste d’elle-même, en minijupe ou bikini, ne correspondent pas à l’image de la femme que prône ce calife des temps modernes : voilée, soumise, et incapable d’exercer la moindre influence sur le monde.

Dans la tête de Recep Tayyip Erdogan

Price: 19,00 €

19 used & new available from 11,82 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Potemkine!
Next article Un message du ministre de l’Éducation nationale aux enfants et jeunes gens de France
est directeur adjoint de la rédaction de Causeur.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération