#Moncoiffeurapoil


L’année 2020 n’aura pas été placée sous le signe de l’élégance, surtout sur le plan capillaire. Les salons de coiffure sont, comme chacun sait, restés fermés pendant les deux confinements, avant de rouvrir début décembre. D’où leurs protestations.

Début novembre, un coiffeur du Havre s’est fait photographier nu, un sèche-cheveux à la main (la décence sauvegardée par sa jambe repliée sur ses parties intimes) sur un des fauteuils à shampooing de son salon. Le message (emprunté, semble-t-il, à un photographe picard) : « Quitte à se faire mettre à poil par le gouvernement, autant le faire moi-même. » Le hashtag « Moncoiffeu

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Janvier 2021 – Causeur #86

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite