La Flor : partie 4 du cinéaste argentin Mariano Llinas clôt un ensemble d’une durée de quatorze heures mêlant polar, drame, science-fiction et comédie. Magistral.


Le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est génial, on est génial. D’une durée de trois heures trente, cette ultime partie de La Flor clôt un ensemble d’une durée de quatorze heures au total. Prenant à contre-courant l’engouement général et fatigant pour les séries télé, un cinéaste argentin et francophile réinvente le cinéma

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Avril 2019 – Causeur #67

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite