photo : One From RM, Flickr

Que faire quand on est à la fois catho, homo, et au printemps de sa vie ? L’Église catholique propose une solution bien scandaleuse pour notre époque, une grosse blague bien sérieuse qui s’appelle CONTINENCE. Un truc qui ne s’oppose pas strictement au couple homo (le meilleur n’est pas l’ennemi du bien), un choix de vie qui ne ravit pas les couples, y compris « hétéros » (qui sont loin d’être des modèles de vertu dans le domaine de la sexualité-engagement, c’est le moins qu’on puisse dire…), une réponse à l’homosexualité qui paraît tellement irréaliste que peu d’ecclésiastiques osent seulement prononcer le mot, de peur de passer une nouvelle fois pour les méchants-réacs-ennemis-du-plaisir-et-de-l’Amour. Mais bon, tant pis ! L’Église propose. Le Peuple sanctifié que nous sommes dispose ! Et de toute façon, l’institution vaticane n’est plus, actuellement, à une « énormité idéologique » près, surtout quand cette énormité, testée en vrai, procure un bonheur inédit et une joie d’exister qu’une vie de couple homo bien rangée ne donnera vraisemblablement jamais. J’en suis la preuve vivante, étant moi-même catholique, homosexuel et vraiment continent !

Lire la suite