Hollande à Versailles. Le concept est intéressant. Il est même proprement historique. Mais un fonctionnaire reste un fonctionnaire, et un fonctionnaire ne rentre pas dans la cuirasse d’un chef de guerre. Hollande va donc faire la guerre avec les armes d’un fonctionnaire : il va guerroyer avec des articles de loi et des alinéas annulant les alinéas précédents, des formulaires CERFA, des ratiocinations légalistes, des mots démocratiques qui font joli dans le barnum de la Vème finissante, des procédures votées de réunions en réunions, des allégeances à la souveraineté administrative, de la conformité avec un tas de lois internationales comme on traite des conflits sociaux à coups de Droit du Travail. Il va tamponner du « République » sur tous ses ordres, et il va oublier que c’est la France qu’il faut sauver. Il va gérer un dossier. Aux armes citoyens.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Pierre Joncquez
est architecte.
Lire la suite