Une fois les résultats du bac 2020 connus, même la très raisonnable radio de service public tourne réac…


Selon un vieux cliché, les enseignants profèrent de temps en temps des grossièretés telles que « le niveau baisse » ou « c’était mieux avant ».

Ces relents conservateurs auraient-ils fait tache d’huile ? Même France Inter y cède à mi-voix. Sur son site internet, la très progressiste radio d’État rapporte que des professeurs ont dénoncé des pressions de leur hiérarchie pour rehausser les faibles moyennes du bac en contrôle continu. Les folles rumeurs osant prétendre que des notes seraient déjà trafiquées lors des examens du brevet des collèges

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Septembre 2020 – Causeur #82

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite