Quantcast
Home Édition Abonné Faut-il se réjouir de la mort de Daria Douguina?


Faut-il se réjouir de la mort de Daria Douguina?

C’est en tout cas ce qu’a osé faire Sophia Aram, l’humoriste attitrée de France inter

Faut-il se réjouir de la mort de Daria Douguina?
Des Russes inspectent les lieux de l'explosion de la Toyota Landcruiser de Daria Douguina à la périphérie de Moscou, 21 août 2022 © Handout / Investigative Committee of Russia / AFP

C’est en tout cas ce qu’a osé faire Sophia Aram, l’humoriste attitrée de France inter


Daria Douguina avait 30 ans. Un engin piégé a explosé sur le passage de la voiture dans laquelle elle se trouvait. Elle avait emprunté le véhicule de son père. Et c’est lui qui était visé. Le père de Daria Douguina est un idéologue ultranationaliste proche de Poutine. Et ce qu’il a écrit sur l’Ukraine n’est pas joli, joli.

Sa fille partageait ses opinions. Mais devait-elle mourir pour autant ? Un évènement qui a réjoui Sophia Aram. Dans un tweet qui se voulait humoristique, elle a rappelé que Daria Douguina était « une ultranationaliste proche de l’extrême droite française ». Et au comble de sa joie elle a annoncé « reprendre deux fois des moules ! ». Elle appartient à ceux qui rient dans les cimetières. On connaissait l’humour juif, fin et spirituel. L’humour britannique, froid, noir, un peu macabre et drôle. Avec Sophia Aram, nous découvrons l’humour de caniveau…

A relire, exclusif : Alexandre Douguine: « Ce n’est pas une guerre contre l’Ukraine, mais contre BHL et le globalisme»

Comme sa fille décédée, Alexandre Douguine est un teneur d’un courant qui a traversé toute l’histoire de la Russie contemporaine, le panslavisme. Au nom d’une tradition séculaire et absolutiste, cette tendance rejetait tout ce qui venait de l’Occident.

Ce courant a connu son aboutissement le plus glorieux avec Dostoïevski qui célébrait avec passion et talent la Sainte Russie et le Tsar. Dostoïevski s’opposait farouchement aux Occidentalistes animés par Herzen qui vivait en émigration à Paris.

Mais l’auteur des Frères Karamazov sentait, en visionnaire, que l’empire des tsars vacillait sous les coups des nihilistes… Dans les Possédés, il en campa l’un d’eux : le tristement célèbre Netchaïev. Netchaïev eu comme héritiers Lénine et Staline. Dostoïevski eu comme successeur Soljenitsyne qui, comme lui, était un fou de Dieu orthodoxe. Qui n’a pas lu l’un et l’autre ne comprendra jamais la Russie de Poutine. Mais tout ça, c’est beaucoup trop compliqué pour Sophia Aram qui préfère rire grassement de la mort de Daria Douguina.

Les Démons

Price: 10,60 €

28 used & new available from 1,78 €


Previous article Guerre d’Algérie? Et Macron préféra parler de la «guerre de libération»
Next article En quête judiciaire
est journaliste et essayiste

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération