Victor Barrucand.

On s’affole de quelques casseurs, ces temps-ci, et d’éventuelles provocations policières. On croit être au bord de la guerre civile, on craint le terrorisme, on trouve que les discours politiques sont d’une rare violence. Comme souvent, c’est la littérature qui nous rappelle à un peu de modestie. L’exhumation d’un roman paru en 1900, Avec le feu, écrit par un certain Victor Barrucand, journaliste anarchiste proche de Félix Fénéon, constitue un témoignage passionnant sur le climat politique pour le moins mortifère qui régnait dans les dernières années du XIXe siècle.

Lire la suite