Home Brèves DSK agressé par des femmes de chambre!


DSK agressé par des femmes de chambre!

La presse française a parfois de ces pudeurs… A propos du surprenant comité d’accueil qui a réceptionné hier DSK et son épouse devant le tribunal de New York, nombre de journaux et de télés ont repris textuellement cette étonnante formulation de l’AFP : «Un groupe de personnes habillées en femmes de chambre manifestaient devant le tribunal».

Que veut-on nous dire par là ? Qu’on a pas pu vérifier l’identité de chacune d’entre elles, pour savoir s’il s’agissait vraiment de femmes de chambres ? Que Cyrus Vance Jr, aurait pu, tel un vulgaire Olivier Stirn, embaucher des figurantes pour faire la claque, puis les déguiser en employées d’hôtel, pour qu’elles puissent ternir l’image du prévenu en criant «Shame on you!» à son arrivée au tribunal?

Il n’était pourtant pas bien difficile de se renseigner auprès du Syndicaliste Peter Ward président du New York Hotel Worker’s Union, présent sur place, ou bien d’aller interviewer – comme l’a longuement fait l’équipe de LCI – les employées portoricaines et haïtiennes de Sofitel, Hilton, Mariott ou Sheraton pour voir qu’on avait pas vraiment affaire à des étudiantes en cours d’art dramatique embauchées pour l’occasion…

Les femmes de chambres avaient tenu à manifester leur solidarité avec la victime présumée (il semblerait toutefois que cette dernière nuance leur échappe), mais aussi, plus généralement, à exprimer leur ras le bol vis à vis des comportement peu gracieux de certains clients, comme l’a déclaré une des manifestantes à Lucie Dancoing de Paris-Match : «Beaucoup de gens riches viennent et pensent qu’ils peuvent tout se permettre, qu’ils peuvent obtenir ce qu’ils veulent

Alors que l’hôtellerie est un milieu globalement peu syndiqué aux USA, New York est une exception. Le Syndicat qui a organisé la manifestation représente 75% des salariés du secteur et compte 30000 adhérents. Parmi lesquels on retrouve une certaine Nafissatou Diallo…


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Sympathy for the DSK
Next article DSK fait honte à ses cheveux blancs
De l’Autonomie ouvrière à Jalons, en passant par l’Idiot International, la Lettre Ecarlate et la Fondation du 2-Mars, Marc Cohen a traîné dans quelques-unes des conjurations les plus aimables de ces dernières années. On le voit souvent au Flore.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération