Home Brèves Dolce & Gabbana : excès homos ?

Dolce & Gabbana : excès homos ?

Gays pas friendly

Dolce & Gabbana : excès homos ?
Naomi Campbell, Domenico Dolce (droite) et Stefano Gabbana (gauche) Crédits Photo: D.R

Il y a deux ans, dans une interview à l’hebdo Panorama, Domenico Dolce et Stefano Gabbana, le célèbre duo gay italien à la tête de D&G, avaient affirmé que « la seule famille est la famille traditionnelle » et que chaque enfant a donc droit à un père et une mère. À la suite de ces déclarations, Elton John avait appelé au boycott de Dolce et Gabbana et certains sites italiens de défense des homosexuels avaient traité les deux couturiers d’affreux réacs.

“Je ne veux pas être identifié comme gay parce que tout d’abord je suis un homme”

Mi-novembre, dans le Corriere della Sera, Gabbana a délibérément aggravé son cas en déclarant la guerre au communautairement correct. « Je ne veux pas être identifié comme gay parce que tout d’abord je suis un homme. C’est incroyable qu’aujourd’hui on continue à employer ce terme : biologiquement, je suis un mâle. C’est la même chose pour une femme : elle est une femme, tout d’abord, point barre. Le mot “gay” a été inventé par ceux qui ont besoin de donner des étiquettes et moi je ne veux pas être identifié sur la base de mes choix sexuels », explique-t-il. Ensuite, le styliste pointe du doigt la tendance à l’autoghettoïsation de certains homosexuels : « Faire des classifications crée seulement des problèmes : cinéma gay, club gay, culture gay… Mais de quoi parle-t-on ? Le cinéma, les livres et la culture appartiennent à tous. »

Mais l’attaque la plus violente de l’hérétique vise nommément le « lobby gay », qui est selon lui « très puissant », et les nombreuses associations LGBT qui érigent les minorités sexuelles en espèces menacées à protéger : « Moi, je ne veux pas être protégé, parce que je n’ai rien fait de mal. Je suis simplement un homme ». Gay.it, le site italien de référence, a aussitôt accusé Gabbana d’avoir « détruit plus d’un demi-siècle de batailles orgueilleusement LGBT avec ses déclarations. On attend avec impatience le procès en homophobie…

Janvier 2018 - #53

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Sélection à l’université: les sous-doués à la fac
Next article Féminisme: Molière avait vu juste!

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération